Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 11:28

Le magazine Marianne raconte comment l'émir du Qatar arrosait la famille Ben Ali, et singulièrement Slim Chiboub, époux de Dorsaf, une des trois filles du premier mariage de l'ex président tunisien

Par Nicolas Beau

Les policiers de d'Office de répression contre la grande délinquance ont fait de jolies découvertes sur les biens des Ben Ali en Europe. Trois jours seulement après le départ de l'ex Président tunisien, le 14 janvier 2011, un de ses gendres, Slim Chiboub, donne mandat à son homme de main en France de négocier la vente rapide de ses nombreux chevaux. on ne perd pas de temps! Dès le 2 mars, la banque de Slim Chiboub à Paris transfère 400000 euros de ses comptes français vers un discret établissement à Abou Dhabi, où réside désormais parfois le gendre

Et ce n'es tpas tout. Le Parquet de Bruxelles, saisi par Paris, a découvert que six sociétés, cinq belges et une anglaise, représentaient à la fois l'Emir du Qatar et Slim Chiboub. Lorsque ce dernier et son épouse Dorsaf acquièrent un bel appartement à Paris, avenue Kléber, c'est le généreux émir sui signe le chèque de 1, 25 million d'euros.Un beau geste, explique le gestionnaire de fortune de Chiboub, pour remercier ce derneir de tout le travail bénévole effectué pour aider l'Emir dans ses projets bélnéaires à Gammarth.

Il est vrai que Slim Chiboub, aidé de l'hommes d'affaires et ami de MAM, l'ex ministre française de la défense, ont veillé de près à la construction d'une belle marina à Gammarth. Les parents de MAM devaient aussi y avoir leur pied à terre, si le régime avait duré.

Entre Bruxelles, Paris, Gammarth et le Qatar, les montages du clan étaient particulièrement sophistiqués.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages