Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 01:03

Certaines chaînes de magasins installées en Europe et en Amérique dissimulent qu’elles sont israéliennes et que leurs produits sont majoritairement « Made in Israël ». A ajouter à la liste à boycotter.



Chaînes De Magasins Israéliens A L’Etranger A Boycotter


Plusieurs chaînes de magasins israéliens installés à l’étranger essaient d’éviter autant que faire se peut de révéler qu’ils sont israéliens à cause de l’aspect négatif que cela comporte. Certains mêmes cachent totalement leur origine et celles de leurs produits et disent qu’ils sont Américains ou d’une autre nationalité.
 
Par Myriam Abraham - planete-non-violence - Lundi 10 Mai 2010
Difficile de vendre des produits « Made in Israël » de nos jours et la décision scandaleuse de l’OCDE d’intégrer Israël au sein de l’organisation malgré les violations flagrantes des droits humains des Palestiniens et l’intégration des colons dans les données chiffrées économiques israéliennes n’y changera rien.
Ci-dessous quelques unes de ces chaînes de magasins israéliens :

Sabon (Sabon shel Paam)

Une chaîne de magasins qui a ouvert des body and skin care shops depuis 2002 et possède actuellement 60 magasins en Hollande, aux US (surtout à New York), au Canada, en Italie, en Pologne en Roumaine et au Japon. Tous les produits sont fabriqués en Israël dans une usine de Kiryat Gat.


Castro

Chaîne de magasins israéliens qui vend des vêtements dont la majorité ne sont pas fabriqués en Israël mais rien n’indique non plus la propriété israélienne donc plus facile de tromper les clients. Cette chaîne est bien implantée en Allemagne (15 magasins) et l’un de ses produits phares c’est sa collection pour Noël qui permet de dissimuler encore plus son origine israélienne. La chaîne a 4 magasins en Suisse, et 3 au Kazakhstan, 10 en Thailande.


Aroma

Les coffee shops Aroma sont également israéliens malgré un nom qui ne dit rien sur leur origine. La chaîne a 3 cafés à Manhattan, un quatrième va bientôt ouvrir, et 6 autres coffee shops Aroma vont également être implantés à Miami. Il y en a 3 bientôt 4 à Toronto au Canada. Il en existe aussi à Kiev, Alma Ata, Bucarest et Limassol. U8n centre commercial qui doit ouvrir au Canada utilise la marque Aroma pour sa publicité vantant le succès d’Aroma à Toronto. Afin de conserver le nom de la marque la plupart des produits tels le café, le pain sont fabriqués en Israël.

Teva Naot

Egalement une chaîne de magasins israéliens cette fois de chaussures ( 65% des produits de Teva Naot fabriqués en Israël sont exportés d’Israël vers l’étranger) et portent elles l’étiquette « Made in Israël ». Cette chaîne a 20 magasins en Israël, 7 au Canada, et un en Australie.


La plupart de ces magasins prennent donc clairement soin de dissimuler leur véritable identité et trompent ainsi les consommateurs qui ne veulent pas participer économiquement à la colonisation de la Palestine et aux violations quotidiennes des droits élémentaires des Palestiniens.



Repost 0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 00:46

Certaines chaînes de magasins installées en Europe et en Amérique dissimulent qu’elles sont israéliennes et que leurs produits sont majoritairement « Made in Israël ». A ajouter à la liste à boycotter.


Chaînes De Magasins Israéliens A L’Etranger A Boycotter

Par Myriam Abraham - planete-non-violence - Lundi 10 Mai 2010
 
 Plusieurs chaînes de magasins israéliens installés à l’étranger essaient d’éviter autant que faire se peut de révéler qu’ils sont israéliens à cause de l’aspect négatif que cela comporte. Certains mêmes cachent totalement leur origine et celles de leurs produits et disent qu’ils sont Américains ou d’une autre nationalité.
Difficile de vendre des produits « Made in Israël » de nos jours et la décision scandaleuse de l’OCDE d’intégrer Israël au sein de l’organisation malgré les violations flagrantes des droits humains des Palestiniens et l’intégration des colons dans les données chiffrées économiques israéliennes n’y changera rien.


Ci-dessous quelques unes de ces chaînes de magasins israéliens.


 
Sabon (Sabon shel Paam)

Une chaîne de magasins qui a ouvert des body and skin care shops depuis 2002 et possède actuellement 60 magasins en Hollande, aux US (surtout à New York), au Canada, en Italie, en Pologne en Roumaine et au Japon. Tous les produits sont fabriqués en Israël dans une usine de Kiryat Gat.

Castro

Chaîne de magasins israéliens qui vend des vêtements dont la majorité ne sont pas fabriqués en Israël mais rien n’indique non plus la propriété israélienne donc plus facile de tromper les clients. Cette chaîne est bien implantée en Allemagne (15 magasins) et l’un de ses produits phares c’est sa collection pour Noël qui permet de dissimuler encore plus son origine israélienne. La chaîne a 4 magasins en Suisse, et 3 au Kazakhstan, 10 en Thailande.


Aroma

Les coffee shops Aroma sont également israéliens malgré un nom qui ne dit rien sur leur origine. La chaîne a 3 cafés à Manhattan, un quatrième va bientôt ouvrir, et 6 autres coffee shops Aroma vont également être implantés à Miami. Il y en a 3 bientôt 4 à Toronto au Canada. Il en existe aussi à Kiev, Alma Ata, Bucarest et Limassol. U8n centre commercial qui doit ouvrir au Canada utilise la marque Aroma pour sa publicité vantant le succès d’Aroma à Toronto. Afin de conserver le nom de la marque la plupart des produits tels le café, le pain sont fabriqués en Israël.


 
Teva Naot

Egalement une chaîne de magasins israéliens cette fois de chaussures ( 65% des produits de Teva Naot fabriqués en Israël sont exportés d’Israël vers l’étranger) et portent elles l’étiquette « Made in Israël ». Cette chaîne a 20 magasins en Israël, 7 au Canada, et un en Australie.


La plupart de ces magasins prennent soin de dissimuler leur véritable identité et trompent ainsi les consommateurs qui ne veulent pas participer économiquement à la colonisation de la Palestine et aux violations quotidiennes des droits élémentaires des Palestiniens.

 

Repost 0

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages