Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 13:05


La Centrale Unique des Travailleurs de Colombie (CUT) révèle que, depuis 1986, plus de 10 000 dirigeants et membres de structures syndicales ont été la cible d'attentats contre leur vie, leur liberté et leur intégrité. Un syndicaliste meurt assassiné tous les trois jours.


Dans le rapport « La mort n'est pas muette », réalisé par l'Ecole Nationale Syndicale de la CUT avec le soutien de la Commission Colombienne des Juristes et présenté en fin de semaine dernière, il est démontré que, depuis le 1er janvier 1986 jusqu'au début du mois d'août 2009, 2 704 travailleurs engagés dans le mouvement syndical unitaire ont été assassinés et 190 autres sont portés disparus.

Sur un total de 10 364 dirigeants syndicats et membres de ces structures représentatives des travailleurs qui ont été la cible d'attentats contre leur vie, leur liberté et leur intégrité dans les 23 dernières années, 237 ont été victimes d'attentats, 4 418 ont reçu des menaces de morts et 1 611 ont été contraints d'abandonner les communautés dans lesquelles ils vivaient et travaillaient, a déclaré la CUT.

La situation pendant le mandat du président actuel Alvaro Uribe révèle une escalade de la violence. Depuis qu'il a pris la tête du pays, 503 travailleurs syndiqués ont été exécutés (plus de 18,6% du total) et 3 912 ont été la cible de la répression, c'est-à-dire, dans les sept dernières années, le régime uribiste accumule 37,9% des agressions enregistrées depuis le milieu des années 80.

Pour ceux qui réclament justice, la situation n'est pas non plus encourageante. Les chiffres publiées dans le document mettent en évidence le fait que 98,3% des affaires portées devant le tribunal finissent par un non-lieu. Dans les cas de torture, de violation de domicile, d'enlèvement et de disparition, l'impunité est totale.

On se rappelle qu'à la fin du mois de février, l'Unité de Justice et de Paix du Ministère Public colombien a annoncé que les para-militaires des milices d'autodéfense Unies de Colombies sont responsables de la mort de près de 2 500 personnes tout au long de leur existence.


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages