Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 19:35

 

 

Sur sa page FaceBook, Frédéric Lefebvre chante les louanges de Nicolas Sarkozy, en honneur du troisième anniversaire de sa présidence. «3 ans essentiels pour la France qui ont révélés (sic) un grand Président! Un Président au rendez vous de l'histoire ; Nicolas Sarkozy dès le début de son mandat a imprimé sa marque en Europe, a marqué le retour de la France sur la scène internationale et avec la crise a montré la voie permettant à notre pays de s'en sortir mieux que les autres. Efficacité, humanité et vérité. La France retrouve ses couleurs !»

Un grand président: à peine installé dans ce qui n'était encore qu'un fauteuil présidentiel, mais destiné à se muer en trône d'autocrate, Nicolas Sarkozy hume l'air des temps. Avec un flair sans pareil, il pressent le prochain éclatement d'une crise financière (que certains Cassandre économistes annonçaient déjà) et il crée le paquet fiscal, vidant substantiellement les poches de l'état au bénéfice des Français les plus riches.

Un président au rendez-vous de l'histoire: 8 août 2008 Nicolas Sarkozy assiste à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin, après avoir annoncé sa participation par un communiqué honteux, publié en douce. Il s'asseyait ainsi sur la promesse de subordonner sa présence à la tenue de pourparlers sincères entre les dictateurs chinois et le Dalaï lama…

Un président qui dès le début a imprimé sa marque en Europe: aux lendemains de sa mémorable soirée au Fouquet's, ses prétentions, et son sans-gêne indisposent les dirigeants européens, avant de les faire rire.

Un président qui a marqué le retour de la France sur la scène internationale: quoi qu'il ait longtemps critiqué le président Obama, vexé du peu de cas que celui-ci faisait de lui, il a fini par obtenir à l'usure son invitation à la Maison Blanche. De même qu'ayant fourni assez de gages de servilité aux Chinois (refus de recevoir le Dalaï lama) il obtient de ceux-ci la grâce d'un séjour officiel touristique en signe de réconciliation.

Un président qui pendant la crise a montré la voie permettant à notre pays de s'en sortir mieux que les autres: après qu'il ait proclamé la mise sous contrôle de la finance, on constate que les seules mesures prises se résument à avoir légèrement égratigné quelques bonus de banquiers. Grâce aux mécanismes de protection sociale dont notre pays bénéficiait avant son élection, et qu'il n'avait pas encore eu le temps de détruire complètement, le choc de la crise a été un peu moins brutal chez nous qu'ailleurs. La France n'en est pas encore au point de la Grèce, mais Nicolas Sarkozy a bien compris le message des terroristes des marchés financiers: son gouvernement prépare la rigueur. À l'aune de ce qu'a été depuis le premier jour sa présidence, il est à prévoir que le poids en sera supporté par les couches moyennes et les gens modestes.

Efficacité: la diminution de la TVA pour les restaurateurs a permis une chute spectaculaire du chômage, chaque Français trouve désormais sa poule au pot du dimanche au restau.

Humanité: le président prend soin de sa famille, il a été très affecté de ne pouvoir faire élire son fils à la tête de l'EPAD, à cause des mauvaises langues.

Vérité: il n'a rien à cacher sur le Karachigate, qu'est-ce que vous voulez qu'il dise là-dessus?

Merci de tous ces bienfaits, M. le Président, ces trois ans inoubliables ont dû vous épuiser. Aussi, nous comprendrions parfaitement que vous nous annonciez ce soir votre démission immédiate, et nous pourrions changer de république tout de suite…

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages