Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 20:00

 

 

Mise en ligne par Suzannah Horowitz

Racontée par Djamal Benmerad

 


 


Quand Marx meurt, il se retrouve devant Saint-Pierre, le gardien du Paradis.
Saint-Pierre lui dit "A votre façon, vous avez tenté d'améliorer le sort de l'humanité, mais bon, vous êtes beaucoup trop athée, je suis obligé de vous envoyer en enfer".
Et Marx se retrouve en enfer.
Deux semaines plus tard, Satan passe un coup de fil à Saint Pierre:
- Allo, ça va mon vieux ?
- Oui, ça va... sauf pour le nouveau, là, le Marx que tu m'as envoyé il y a 15 jours
- Ben quoi, c'est quoi le problème?
- Il m'a foutu une de ces pagailles ici, si tu savais: il a créé un syndicat et les démons se révoltent, ils exigent la climatisation, ils crient "non aux cadences infernales". Je n'en peux plus
- Oui, mais qu'est-ce que tu veux que j'y fasse, moi ?
- Ben je me suis dit que je pourrais te l'envoyer au Paradis quelques temps. L'ambiance là- haut est plus calme, plus sereine, plus lénifiante, tu vois. Ça lui ferait du bien, ça le calmerait.
- Bof, je n’en suis pas sûr, mais bon, si tu veux, je peux te rendre ce service. C'est bien parce que c'est toi qui me le demande.
Et Marx se retrouve au Paradis.
Et Satan n'entend plus parler de Marx. Pendant un mois, deux mois. Au bout du troisième mois, il appelle Saint-Pierre pour avoir des nouvelles:
- Allo, ça va mon vieux ?
- Oui, oui. Mais dis-moi, tu ne m'as pas renvoyé Marx. Ça se passe bien avec lui ?
- Ah oui, super. Tous les anges le trouvent cool. Il est très cultivé tu sais, une conversation toujours passionnante.
- Ah bon! Alors tu veux bien le garder là-haut ?
- Oui, pas de problème, tout le monde s'entend bien avec lui, il est charmant.
- Mais quand même, c'est un athée... ça ne vous pose pas de problème ?
- Ben non, pourquoi ?
- Et Dieu, qu'est-ce qu'il en pense ?
- Dieu ? quel Dieu ?

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages