Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 18:16

Qu’est-ce qu’un révolutionnaire au vingtième siècle

 

      Le révolutionnaire doit être doté d’esprit d’initiative, d’une grande mobilité, de souplesse, du sens de l’adaptation aux dures conditions de la lutte et de beaucoup de sang-froid dans les situations les plus périlleuses. Le révolutionnaire doit toujours prévoir le pire. Il ne peut se permettre de sombrer dans la perplexité ni attendre que lui soit donné un ordre. Il doit agir, envisager pour chaque problème qui se présente, la solution adéquate.

 

       D’autres qualités sont exigées : il faut être bon marcheur, pouvoir résister à la fatigue, la faim, la soif, à la pluie, à la chaleur. Il doit savoir se cacher et veiller de longues nuits, connaître l’art du déguisement, ne jamais craindre le danger, être capable d’agir de jour comme de nuit, ne jamais laisser la moindre trace.

                   

       Le révolutionnaire doit vivre de son travail et veiller à ne se distinguer en rien du citoyen ordinaire. Il ne peut se vêtir d’une façon qui attire l’attention.  S’il est recherché par les services de sécurité, il doit plonger dans la clandestinité et vivre d’un fonds de solidarité que l’organisation révolutionnaire aura mis en place en attendant de l’exfiltrer vers un autre pays où il doit continuer la lutte sur le plan de la propagande. En aucune circonstance le révolutionnaire ne doit parler de ses activités ; celles-ci ne concerne que l’organisation à laquelle il appartient. Il doit avoir une grande capacité d’observation, être très bien informé, être un bon enquêteur et avoir une parfaite connaissance du terrain où il doit opérer.

 

       Le révolutionnaire doit pouvoir devenir un franc-tireur, c’est-à-dire un révolutionnaire solitaire, capable d’opérer des actions isolées, en bref capable de constituer une cellule à lui tout seul.

 

    Le révolutionnaire est l’ami des faibles et l’amant inconditionnel de la liberté. Il doit porter  préjudice au système et à l’idéologie dominants en vue de leur destruction définitive.

 

       

Un vrai révolutionnaire est quelqu'un qui doit être capable d’aider les enfants et les personnes âgées à traverser la rue, comme il doit être capable

.


de réaliser des tâches d’envergure nationale et internationale. Comme il a, comme moteur, sa haine de l’injustice, il doit être l’ennemi implacable du pouvoir.

       Les moyens du révolutionnaire sont, bien entendu, inférieurs à ceux de l’ennemi, mais, sur le plan moral, sa supériorité est indiscutable.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages