Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 12:54




altLes ambassadeurs d’Israël à Londres et Dublin ont été convoqués pour interrogation suite à l’utilisation par le Mossad israélien, de passeports irlandais et britanniques, dans l’assassinat à Dubaï de Mahmoud al-Mabhouh, leader du mouvement Hamas.

Londres a convoqué hier l’ambassadeur israélien pour une audience express avec le ministre adjoint des Affaires étrangères britannique. L’ambassadeur israélien à Dublin a été convoqué pour une audience analogue. Selon des sources irlandaises, les trois citoyens irlandais qui ont participé à l’assassinat n’existent pas et leurs numéros de passeports sont falsifiés.

Un responsable politique israélien estime que "le ministère des Affaires étrangères britannique, va demander des réponses claires sur les activités du Mossad, et ne se limitera pas à une rencontre protocolaire pour apaiser l’ambiance et faire pression sur les médias".

Le ministère des Affaires étrangères britannique a convoqué l’ambassadeur israélien à Londres, pour protester contre l’utilisation par les membres du Mossad israélien de passeports britanniques en vue de l’entrée à Dubaï et l’assassinat de Mahmoud al-Mabhouh.

Le premier ministre britannique Gordon Brown s’est engagé ce matin à mener "des enquêtes exhaustives sur l’usurpation de six identités britanniques par le Mossad, pour leur utilisation dans l’assassinat de l’un des membres de Hamas, le mois dernier à Dubaï". Le ministère des affaires étrangères britannique a affirmé que les identités utilisées par six personnes parmi un commando de 11 membres, appartiennent à des détenteurs de passeports britanniques vivant en Israël.

Le Mossad a, auparavant, usé de faux passeports de différents pays en vue de perpétrer des opérations comme celle de la tentative d’assassinat de Khaled Mechaal en 1997 où de faux passeports canadiens ont été utilisés. En 2004, la Nouvelle Zélande a rompu ses relations diplomatiques avec Israël, après qu’elle ait emprisonné deux agents israéliens détenteurs de faux passeports néo-zélandais.

Selon les journaux britanniques, l’un des détenteurs des passeports britanniques suspectés, est un britannique d’origine juive du nom de Milveen Adam Mildaneer, ayant émigré en Israël en 2001. La révélation de son nom et de son implication dans l’assassinat de Mabhouh a constitué un choc pour lui. Il a déclaré au journal "The Times", " je suis en colère, inquiet et j’ai peur", expliquant qu’il œuvre à se disculper et à rectifier les choses. Il s’est également étonné de l’usurpation de ses données personnelles qui correspondent avec son nom et son numéro de passeport, ajoutant que son passeport est chez lui avec le reste des passeports de sa famille et ne porte aucun visa ou cachet d’entrée à Dubaï, où il ne s’est jamais rendu.

Pour leur Part, la France a annoncé ne pas être parvenue (!) à s’assurer des identités des détenteurs des passeports français.

Les médias britanniques de ce matin se sont beaucoup attardés sur cette affaire de faux passeports trouvés à Dubaï. "The Guardian" a souligné "qu’au cours des dernières décennies, le Mossad a été connu pour l’utilisation de faux passeports appartenant à d’autres pays".
Les relations diplomatiques entre Israël et la Grande Bretagne ont traversé une grave crise en 1987 du fait de l’utilisation par Israël de passeports britanniques falsifiés.
"The Independent", s’est interrogé "pourquoi la Grande Bretagne n’a-t-elle pas exprimé immédiatement sa colère, étant donné que cette affaire de faux passeports met les citoyens britanniques dans l’embarras".

Ce faisant, Khaled Mechâal, chef du bureau politique de Hamas, a appelé mercredi les pays européens à punir Israël et à le mettre sur les listes des terroristes. Mechâal s’est exprimé en ces termes "les pays européens notamment ceux qui ont vu leurs passeports falsifiés doivent demander des comptes à Israël. Quand vous vous êtes tus, les sionistes ont osé utiliser vos passeports", a-t-il noté, appelant la police de Dubaï à impliquer son mouvement dans l’enquête, et à le tenir au courant de son avancement, en rendant hommage à ce qui a été fait jusque-là.



 http:///www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/les-medias-britanniques-sen-prennent-au-mossad-israelien/i








Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages