Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 15:34

Par Reda Bekkat - El Watan, 17 février 2010

L’affaire des magistrats faussaires revient devant les juges du tribunal d’Alger. Dix-huit ans après sa première comparution, le brave Benyoucef Mellouk, l’homme par qui le « scandale » est arrivé sera de nouveau à la barre, seul cette fois, sans le défunt journaliste Abderrahmane Mahmoudi, décédé entre-temps. Dix-huit ans depuis le jour où le ciel lui est tombé sur la tête parce qu’il a osé débusquer dans le maquis des faux moudjahidine, les magistrats qui s’y sont planqués depuis l’indépendance. Croyant « faire œuvre patriotique », il a toujours estimé, lui le « moussebel », avoir seulement répondu à l’appel des plus hauts responsables du pays pour écarter les usurpateurs de la qualité de moudjahid.

Il était loin de se douter, en ces débuts des années 1990, qu’il allait lui et les siens, vivre un véritable calvaire, après avoir dévoilé une liste de magistrats faussaires provoquant un véritable séisme qui a ébranlé tout l’appareil d’Etat. Licencié de manière abusive, privé de ses droits les plus élémentaires comme celui d’avoir un passeport – qu’il n’a obtenu que récemment – après avoir été jeté en prison, l’homme a pratiquement été condamné à vivre en pestiféré, pire comme une bête traquée, seul contre tous avec à ses côtés quelques journaux indépendants qui ont médiatisé son combat contre le mensonge et la mauvaise foi. Jamais, sans doute, un harcèlement judiciaire n’aura été aussi tenace, de report en report, procès à huis clos, condamnation en l’absence du prévenu et de son avocat, toute une panoplie de procédés honteux a été déployée pour briser un homme et préserver l’honneur « usurpé » de quelques caciques du système.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages