Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 16:21
 Alors qu'il doit se rendre dans les jours à venir en Martinique, Claude Guéant a reçu une lettre de certains élus de ce territoire. Après la polémique née de ses propos sur "les civilisations qui ne se valent pas", le ministre de l'Intérieur sait désormais qu'il "n'est pas le bienvenu".

Claude Guéant
Claude Guéant devrait recevoir un accueil houleux en Martinique. (Reuters)
Le Journal Du Dimanche 7 février 2012
La polémique est bien arrivée jusqu'aux oreilles des Martiniquais. Dans quelques jours, Claude Guéant, en tant que ministre de l'Outre-mer, doit venir en visite sur l'île. Mais ses propos sur "les civilisations qui ne se valent pas" ont suscité des réactions critiques chez certains élus martiniquais qui estiment qu'il ne sera pas le "bienvenu".
Dans une lettre ouverte, le député et président de la Région Martinique Serge Letchimy commence par un petit rappel historique à l'intention du ministre de l'Intérieur : "Votre venue en Martinique dans les jours qui viennent m’obligent à vous rappeler que cette terre a vu naître Aimé Césaire, Frantz Fanon, Édouard Glissant" et "qu’elle a été aimée par des hommes aussi admirables que furent Victor Schoelcher, André Breton, Léopold Sédar Senghor et Claude Lévi-Strauss".

Des propos "particulièrement choquants pour nos peuples de la Caraïbe"

Rappelant ensuite leur grand humanisme et leur combat contre "la traite et l’esclavage", Serge Letchimy ajoute que ces grandes figures de l'île n’ont "jamais décrété que la civilisation européenne ou la culture française serait inférieure à n’importe quelle autre". Et pourtant, "à s’en tenir à votre logique", écrit-il encore, "ils auraient eu mille raisons de condamner la civilisation occidentale et de renvoyer aux étages inférieurs bien des cultures européennes". Et de conclure, avec fermeté : "Ce serait donc, une injure à leur mémoire, à leur pensée, à leurs actions que de vous laisser une seule minute imaginer que vous serez le bienvenu ici".
Eugène Larcher, président de la Communauté d’agglomération de l’Espace Sud, ne dit pas autre chose, et lui ne se contentera pas des mots. Il a ainsi d'ores et déjà annoncé qu'il ne "participerait pas" à la rencontre informelle que le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a prévu le 11 février prochain avec les parlementaires et les principaux exécutifs de Martinique. Justifiant sa décision, il a évoqué des propos "particulièrement choquants pour nos peuples de la Caraïbe qui ont vécu dans leur chair les crimes contre l’humanité pouvant résulter des idéologies mortifères de hiérarchisation des cultures et des civilisations".
Le sénateur de Martinique Maurice Antiste a lui aussi exprimé sa colère, dénonçant des mots "contraires aux valeurs républicaines" s’inscrivant "dans le courant de pensée d'une certaine droite réactionnaire et révisionniste qui prône la supériorité de la civilisation occidentale". A quelques jours de son arrivée à Fort-de-France, Claude Guéant est prévenu.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages