Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 00:44

 


“ On ne veut pas devenir les veuves du prix du lait ”

   

 

Plus de quatre cents éleveuses et femmes de producteurs de lait de la France entière ont manifesté samedi à Poitiers contre la baisse des cours.
 

 

 

Par Philippe Bonnet et Marie-Laure Aveline - lanouvellerepublique.fr  

Source de ce message : http://cyril-lazaro.over-blog.com/
 

 

Elles sont venues de toute la France, et même de Belgique. Certaines ont fait cinq heures de bus pour venir de La Manche ou du Tarn-et-Garonne. « On a choisi Poitiers parce que c'est central », ont expliqué les organisatrices d'une manifestation qui a rassemblé plus de 400 éleveuses et femmes de producteurs de lait, samedi après-midi, à l'appel de l'Apli (Association des producteurs de lait indépendants, un syndicat minoritaire). Quatre cents femmes et enfants qui, sous les averses, ont tapé sur des bidons de lait pour exprimer la colère et l'inquiétude « d'une profession qui se meurt ». Symboliquement, elles sont allées déposer des bougies devant les portes de l'église Notre-Dame-la-Grande, « en mémoire à nos amis disparus ». Selon elles, 800 agriculteurs se sont suicidés en France en 2009.


 
“ Quelle autre profession accepterait d'être moins payée qu'il y a 30 ans ? ”
 


« Nous sommes venues soutenir nos hommes qui se crèvent pour un boulot qui ne fait plus vivre les leurs, explique Sophie Roux, du Tarn-et-Garonne. Souvent, ce sont les femmes qui, en travaillant en dehors de l'exploitation, permettent à la famille de survivre. » Concrètement, les éleveurs de l'Apli réclament que le litre de lait leur soit payé 40 centimes d'euros (contre 26 actuellement). « L'accord passé la semaine dernière entre les distributeurs et les syndicats majoritaires (N.D.L.R. : une hausse de 9 %) est une fumisterie, reprend Sophie Roux. On est en dessous du prix qui était payé à mes beaux-parents il y a trente ans. Quelle autre profession accepterait cela ? »
Ségolène Royal est venue soutenir la manifestation, ainsi que la députée socialiste Catherine Coutelle. La présidente du conseil régional a exhorté le président de la République « à tenir les promesses faites au monde agricole », et proposé au gouvernement de confier la gestion des aides agricoles aux Régions, « qui sont directement au contact des réalités du terrain et pourront les répartir plus judicieusement afin de soutenir une agriculture saine et de proximité ».

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Barricades
  • Barricades
  • : C'est l'espace (un de plus mais il n'y en a jamais assez) des sans-voix, des opprimés, mais aussi celui des femmes et des hommes qui agissent pour le plus grand bien de la Révolution.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages